Human Centric Lighting

Retour vers le futur : Human Centric Lighting

L'invention de la lumière artificielle a révolutionné la société. Il a permis aux gens de rester à l'intérieur des habitations, a prolongé le temps passé au travail, la vie nocturne et l'éducation au-delà du coucher du soleil. La vie telle qu'elle existe aujourd'hui serait impossible sans lumière. A présent, à l'ère des nouvelles technologies et d'une meilleure compréhension de l'influence de la lumière sur le comportement humain, nous pourrions être fixés pour la prochaine ère de l'illumination. Nous avons interrogé Annette Steinbusch, présidente du groupe de travail Human Centric Lighting à LightingEurope, pour découvrir ce que le futur pourrait nous procurer.

"Les humains sont sur la planète Terre depuis des millions d'années et ont évolué sous une lumière naturelle», explique A.Steinbusch. Et pourtant, dans un temps relativement court - environ 150 ans - la lumière artificielle nous a dissocié de l'environnement naturel et de la lumière naturelle. C'est ce lien qu'Annette Steinbusch et le groupe Human Centric Lighting veulent changer : "Nous voulons sensibiliser les gens à l'importance de la lumière", nous dit-elle, "afin que les personnes ne considèrent pas la lumière comme acquise ou de la traiter comme une marchandise quelconque "



L'influence de la lumière

"La lumière offre beaucoup plus que la fonction de vision, explique Steinbusch, ""elle facilite également des effets non visuels puissants sur les humains. Elle peut améliorer les performances cognitives, dynamiser les personnes, augmenter la vigilance et détendre les gens."" Ces effets non visuels sont influencés par les changements dans l'intensité et la température de couleur de la lumière. Ce sont précisément ces genres de possibilité qui manquent dans les sytèmes d'éclairage modernes. Prenez un environnement tertiaire avec des bureaux par exemple. Dans ce cas de figure, il est normal de passer une journée entière sous le même éclairage. Une situation similaire que l'on retrouve également dans les écoles, les hôpitaux et les magasins.

Pendant de nombreuses années, la technologie n'a pas su conforter les connaissances existantes et la compréhension des influences de la lumière sur les humains. La situation est en train de d'évoluer maintenant. ""Aujourd'hui, il existe bien plus de façons de contrôler l'éclairage qu'auparavant"", déclare Steinbusch, ""avec des LED et des applications, il est possible de gérer son éclairage, de varier son intensité, d'ajuster la couleur et la liste des possibilités ne s'arrête pas là ! C'est simple : la lumière artificielle peut désormais imiter le soleil et se rapprocher de la lumière naturelle."


Human Centric Lighting

"Le terme Human Centric Lighting est utilisé dans toute l'Europe, quelle que soit la langue. ""Il a évolué à partir d'un processus pour trouver un titre qui engloberait le domaine de la santé, du bien-être et de la performance de la lumière - et qui introduirait les avantages visuels, biologiques et émotionnels"", explique Steinbusch. Il fallait essentiellement distinguer l'éclairage normal et être clair pour tous ceux qui travaillent dans l'industrie et les domaines politiques connexes. ""Le même terme utilisé dans tous les pays européens garantit que nous sommes tous sur la même longueur d'onde".

Human Centric Lighting peut être appliqué dans divers domaines ""des écoles et des hôpitaux, aux bureaux, aux sites de production et aux habitations privées"". En ce qui concerne les soins de santé, par exemple, la recherche a montré qu'un éclairage plus proche de l'éclairage naturel pouvait jouer un rôle important dans les soins et la guérison, sur le rétablissement d'un sommeil régulier ou l'amélioration du comportement alimentaire. Dans les écoles, les élèves et les enseignants peuvent également en bénéficier. Si des niveaux d'éclairement plus élévés peuvent augmenter la concentration, un éclairage plus faible peut créer un environnement calme pour favoriser la détente.

Dans d'autres endroits, le potentiel de Human Centric Lighting a également été mit en avant par des athlètes, en particulier ceux qui s'entraînent pendant les mois d'hiver et qui ont besoin d'être stimulés ou ceux qui voyagent régulièrement et qui souffrent de décalage horaire. Des recherches sont également menées concernant son application pour les déplacements spatiaux."


Une question de génération

"Il est difficile de prédire comment les tendances vont évoluer dans la vie réelle"", nous dit-elle, mais certains facteurs, selon elle, pourraient conduire le changement. L'un d'entre eux est la jeune génération. ""Les jeunes font tout avec leurs smartphones"", remarque-t-elle, ""ils veulent davantage contrôler leur environnement et ont moins peur des objets numériques."" Dans une autre catégorie d'âge, elle suggère que l'âge avancé de la retraite combiné à une détérioration inévitable de la vue au fil du temps, augmentera également la demande d'un éclairage de meilleure qualité sur le lieu de travail.

""Si vous regardez dans le passé, tous les grands changements ont pris généralement une génération pour que les gens s'y habituent"", estime-t-elle. ""Peut-être que l'Human Centric Lighting sera couramment et généralement utilisé dans 25 ans - malheureusement, je n'ai pas de boule de cristal".